L'APA (Allocation Personnalisée à l'Autonomie)

Lorsqu'une personne âgée n'est plus capable de s'assumer au quotidien et qu'elle ne peut plus accomplir les gestes de la vie de tous les jours, comme faire sa toilette, s'habiller, se déplacer correctement, se mouvoir, cuisiner..., elle peut bénéficier de l'allocation, dite APA.

Cette aide, qui est entrée en vigueur le 1er Janvier 2002, a succédé à la Prestation Spécifique Dépendance (PSD). La différence entre l'une et l'autre se situe au niveau du degré de dépendance des bénéficiaires. Pour prétendre à la PSD, il fallait être très dépendant (Gir 1 à 3), alors que maintenant l'APA peut être demandée pour une personne valide et autonome.

VOUS RECHERCHEZ UNE MAISON DE RETRAITE?

REMPLISSEZ LE FORMULAIRE, UN CONSEILLER VOUS CONTACTERA DANS LES MEILLEURS DELAIS.
NOUS VOUS ASSISTONS GRATUITEMENT DANS CETTE RECHERCHE


Evidemment, les sommes reversées sont calculées en fonction du degré de dépendance de la personne âgée et des revenus qu'elle perçoit, même si l'APA n'est pas soumise à des conditions de ressources. Il va de soi qu'une personne nécessitant plus d'aides à cause de son degré de dépendance avancé, percevra une allocation supérieure à une personne valide ou semi-valide.

L'APA peut être réclamée que le titulaire soit maintenu à domicile ou qu'il ait intégré un établissement d'hébergement pour personnes âgées. Selon le cas, l'allocation ne financera pas les mêmes dépenses. Pour la personne hospitalisée à domicile, l'APA couvrira l'équipement nécessaire à la personne, suite à sa perte d'autonomie, ex. le lit médicalisé, les fauteuils roulants, les lèves-malades..., mais aussi les interventions extérieures nécessaires, comme par exemple les heures d'aides ménagères, le service de portage des repas, la téléalarme... Dans le cas où la personne est admise dans une résidence pour personnes âgées, l'APA prendra en charge en partie ou en totalité, le tarif dépendance de la structure.

Pour faire la demande de l'APA, vous pouvez retirer le dossier au Conseil général de votre département, au CCAS, ou auprès des organismes de sécurité sociale et les mutuelles. Il faut ensuite remplir le dossier, joindre les pièces nécessaires (pièce d'identité, ou extrait d'acte de naissance, titre de séjour le cas échéant, dernier avis d'imposition à l'impôt sur le revenu, dernier relevé de taxe foncière le cas échéant et un RIB), et adresser le dossier complet au président du conseil général du département de résidence du titulaire.

L'acceptation du dossier se fait sous un délai de 30 jours, mais on peut accélérer la procédure dans le cas d'une demande en urgence.

RECHERCHE RAPIDE

Remplissez ce formulaire, un conseiller vous aidera dans les meilleurs délais
infos maisons de retraite

ACTUALITÉS VIDEOS


"Retraite Plus" est un organisme indépendant dont la vocation est d'assister...